Axes de recherche



S'inscrivant dans la politique scientifique commune à l'équipe Études Romanes, le CRIX, dans la continuité de ses recherches précédentes, entend interroger les effets, dans le temps présent, des processus de transformation et de transmission induits par la mise en contact de cultures, idées, personnes, époques différentes, pour appréhender les productions discursives et les représentations à travers le prisme du « transculturel », une notion qui propose un nouveau récit sur l’histoire, l’homme et le monde.

Le projet, sous l'intitulé Transculturalités italiennes, se décline selon deux thématiques de recherche, aux nombreuses interactions et interférences, orientées vers le monde contemporain et très contemporain et les transformations des XXe et XXIe siècles :
  • Généalogie du contemporain : transformations, mobilités, résistances dans l'Italie transculturelle.                La réflexion portera prioritairement sur la circulation des personnes et des savoirs, sur les espaces de contact, sur l'importation et l'exportation des cultures, sur les hybridations, les contaminations des imaginaires sociaux et individuels, les tensions transnationales, les vies et les œuvres transculturelles et les formes contemporaines des rapports de domination. Dans cette optique, les perspectives théoriques qui sont celles déjà développées dans cet axe – notamment études culturelles, études de genre, études postcoloniales et mondiales, géo-critique, etc. – et les champs d'enquête que nous avons commencé à explorer en ce qui concerne l'Italie contemporaine (colonisation endogène et exogène, migrations et genre, cultures périphériques et mineures, nouvelle question méridionale, glocalisation, géographies et cartographies littéraires, altérités culturelles, circulations des savoirs, les présents multiples et hétérogènes de la mondialisation et ses temporalités inégales, etc.) vont s'enrichir, d'une part, d'une dimension généalogique, qui sondera les manières dont nous construisons le présent et l'articulation de ces processus avec les mémoires du passé et les expériences que nous en faisons aujourd'hui ; et, d'autre part, d'une dimension comparative mettant en regard la réalité italienne avec celle d'autres aires linguistiques et culturelles.
  • Traduire : transferts, transactions, interprétations.                                                                                   Historiographie de la traduction littéraire, implications sociologiques de la traduction ; la traduction comme profession ; le multilinguisme dans la traduction ; l'approche herméneutique du texte et de ses transmutations ; la traduction comme figure.



 

 

Mis à jour le 10 juillet 2019